Un travail en commun avec la Ville de Strasbourg, puis le Conseil Départemental du Bas-Rhin (67) a permis de mettre en évidence une liste de plantes spontanées « indésirables » fréquemment observées dans les espaces urbains ; l’objectif de ce recensement étant de trier les plantes en fonction de leur caractère colonisateur, entre celles que l’on accepte « un peu », « beaucoup » ou « pas du tout »,  afin d’alléger le travail de désherbage des espaces.

Un peu, beaucoup ou pas du tout : à quel point peut-on tolérer la présence d’une « mauvaise herbe », sachant que cela va influer sur l’organisation et la fréquence du travail de désherbage ? Les fiches illustrées disponibles ci-dessous présentent 29 espèces de plantes spontanées adventices des espaces urbains, classées en 3 niveaux d’intervention. Des légendes donnent des clés de détermination de la plante, et informent sur les surfaces de prédilection ainsi que la période d’observation de celle-ci. Des préconisations et techniques préventives d’entretien complètent les fiches.

SOMMAIRE DES 29 FICHES "PLANTES ADVENTICES EN MILIEU URBAIN"

Les adventices à éliminer

(caractère invasif)

  1. Chénopode blanc Chenopodium album
  2. Prêle des champs Equisetum arvense
  3. Vergerette du Canada Erigeron canadensis
  4. Galinsoga cilié Galinsoga quadriradiata
  5. Passerage de Virginie Lepidium virginicum
  6. Séneçon du Cap Senecio inaequidens
  7. Solidage tardif Solidago gigantea
  8. Stellaire intermédiaire Stellaria media

Les adventices que j'accepte un peu

(fort caractère colonisateur)

  1. Achillée millefeuille Achillea millefolium
  2. Armoise commune Artemisia vulgaris
  3. Cardamine hérissée Cardamine hirsuta
  4. Pied-de-Coq Echinochloa crus-galli
  5. Epilobe à quatre angles Epilobium tetragonum
  6. Caille-lait blanc Galium mollugo
  7. Linaire commune Linaria vulgaris
  8. Luzerne lupuline Medicago lupulina
  9. Pâturin annuel Poa annua
  10. Potentille rampante Potentilla reptans
  11. Salsifis douteux Tragopogon dubius

Les adventices que j'accepte beaucoup

(faible caractère colonisateur)

  1. Carotte sauvage Daucus carota
  2. Vipérine commune Echium vulgare
  3. Erodium à feuilles de Ciguë Erodium cicutarium
  4. Euphorbe réveille-matin Euphorbia helioscopa
  5. Géranium mou Geranium molle
  6. Millepertuis perforé Hypericum perforatum
  7. Laitue sauvage Lactuca serriola
  8. Plantain Corne-de-Cerf Plantago coronopus
  9. Silène blanc Silene latifolia
  10. Vesce commune Vicia sativa

Ces fiches de reconnaissance des plantes adventices en milieu urbain ont été éditées grâce au soutien de l’Agence de l’eau Rhin-Meuse.

Aller + loin
Donec Sed commodo ut elit. elit. suscipit nunc elementum