Bilan de la surveillance flavescence dorée 2018 en Alsace

Cette jaunisse épidémique, faisant partie des organismes de quarantaine, est un véritable fléau pour les vignobles. L’Alsace est jusqu’à présent considérée comme zone indemne de la maladie. Depuis la découverte de la cicadelle vectrice en 2016, la profession et les partenaires techniques se sont mobilisés pour renforcer encore la surveillance de la maladie et de son vecteur. Voici les résultats de cette surveillance rapprochée en 2018.

A la recherche de symptômes

Du 24 septembre au 8 octobre 2018 a eu lieu la campagne de prospection de symptômes de flavescence dorée dans 10 communes viticoles alsaciennes. Près de 330 volontaires ont parcouru environ 950 hectares de vignoble et ont marqué 1 337 ceps présentant des symptômes de jaunisse à phytoplasme de la vigne. Cette famille de maladies, à laquelle appartiennent la flavescence dorée et le bois noir, présente des symptômes strictement identiques, seule une analyse au laboratoire (méthode PCR) permet de les distinguer les deux phytoplasmes. Les inspecteurs agréés de la FREDON ont prélevé les pieds marqués, après validation des symptômes, et envoyé 530 échantillons au laboratoire. Les analyses n’ont décelé aucun cas de flavescence dorée.

Les campagnes de prospection des symptômes dans les parcelles de vignes-mères et dans les parcelles de jeunes vignes de moins de cinq ans n’ont pas non plus révélé de cas de flavescence dorée.

Suite à cette campagne 2018, l’Alsace conserve son statut de « zone protégée » vis-à-vis de cette maladie.

A la recherche du vecteur

Parallèlement, la surveillance de l’insecte vecteur de la flavescence dorée, la cicadelle Scaphoideus titanus, s’est également déroulée à différents stades de développement (larvaire et adultes) selon 3 dispositifs :

  • le suivi des éclosions dans des cages à émergence ;
  • l’observation larvaire in situ ;
  • le piégeage des adultes via des pièges chromo-attractifs jaunes.

Aucune cicadelle Scaphoideus titanus n’a été observée en dehors du foyer de détection de la cicadelle à Turckheim, une zone de 500m de rayon mise en place en 2016. L’insecte n’est toujours détecté que de façon localisée.

Surveillance du matériel végétal planté

Enfin le contrôle documentaire a également eu lieu. Il consiste à vérifier que tout matériel planté dans le vignoble est garanti indemne de flavescence dorée, c’est-à-dire que la mention ZPd4 est bien présente sur la fiche « passeport phytosanitaire européen » qui accompagne les plants. Une grande rigueur s’impose dans le choix du matériel végétal et de son origine.

id, ut massa justo facilisis leo Sed