Dans le cadre du dispositif national d’épidémiosurveillance des cultures*, la FREDON Alsace participe à l’étude des conséquences des pratiques agricoles sur l’environnement et la biodiversité.

Sur le pourtour de parcelles agricoles de référence – conventionnelles et biologiques – oiseaux, vers de terre, coléoptères et flore adventice sont observés, collectés, photographiés, échantillonnés… dans le but de fournir des données sur l’état sanitaire de la faune et la flore sauvage : la détection et le suivi d’éventuels changements devraient permettre de mieux gérer les risques, notamment en optimisant les pratiques agricoles.

Cette mission de surveillance se déroule en partenariat avec le Muséum d’Histoire Naturelle, le Conservatoire Botanique National, l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage, l’Université de Rennes et France Nature Environnement.

* Le dispositif national d’épidémiosurveillance des cultures a été créé par le Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt il est géré par les Chambres régionales d’Agriculture et financé par l’ONEMA (Office National de l’Eau et des Milieux Aquatiques).

Donec libero. libero ipsum leo dolor Praesent in quis eget efficitur.